Archives mensuelles : février 2018

BILLET [8] J’AI FOIRÉ LE DERNIER « SAUVEZ WILLY »

           Hier, en citoyen lambda – j’ai toujours une carte électorale millésime 2012 dans mon portefeuille –  je marchais la clope au bec en foulant les pavés d’une rue presque animée de Metz. Dans ma tête, une seule question se pose : vais-je continuer à fumer ? Huit euros pour vingt tubes bourrés de trucs nocifs pour ma santé, est-ce bien là un calcul judicieux mon grand ? Il faut toujours dire « mon grand » si l’on veut prendre quelqu’un de haut. Bon, je marche et je clope. Mon portefeuille, lui, frémit. Soudain, un râle vient me titiller les tympans. C’est un « OoooOOOH ! » auquel s’ajoute un  « Hic… » Continuer la lecture

BILLET [7] J’AI FOIRÉ MA SAINT VALENTIN

              Ce matin, accoudé au comptoir, la main droite posée sur ma tasse de café  – ça réchauffe la paume – les gens parlent Saint Valentin. « Faut être con pour aller au resto ce soir ! Tu payes le double du prix pour une soirée qui s’annonce pour sûr merdique.» « Faut pas penser argent » que lui répond son acolyte. « T’façon, je l’emmène vingt fois par mois au resto ma gonzesse ! Alors ce soir, niet. » La discussion prend de l’élan.
— Du coup tu fêtes pas ?
— Non. Enfin si. Je suis allé lui acheter un petit truc là. J’en reviens. Pas grand-chose mais assez pour qu’elle ait le sourire quoi.
— T’as acheté quoi ?
— Une broutille. Et toi ? Il délaisse son compère et s’adresse à moi.  On ne se connaît pas. Ta copine, tu lui offres quelques chose, tu l’emmènes au resto, tu fêtes ?
— Quelle copine ? Continuer la lecture

BILLET [6] J’AI FOIRÉ MA LV3 ESPAGNOL

              Voilà deux grosses semaines, Simon Shelton Barnes est mort. Cinquante-deux ans. Simon, on le connaît mieux sous le nom de Tinky Winky. Un personnage des Teletubbies qui avait été un moment soupçonné d’être gay par un célèbre évangéliste américain, juste avant l’ère des années 2000. Le truc, et même s’il avait toujours un sac à main au bras, c’est que Tinky Winky était censé avoir trois ans. À moins de la jouer Sarko et de ficher les gosses dès la maternelle, la véritable orientation de Tinky restera à jamais une énigme. Mais s’il y avait un mystère dans cette série animée, c’était le Soleil.  Le « sun baby ». En gros, la naine jaune était représentée par un visage de bébé qui rigolait ou gazouillait à longueur d’épisode. On avait Madame Soleil et, en un clin d’œil, on a eu Bébé Soleil. Aujourd’hui, cette petite étoile a la vingtaine et coule une vie plutôt tranquille au Royaume-Uni. Jess Smith qu’elle s’appelle. Le Soleil est une fille. Continuer la lecture