Archives mensuelles : mars 2015

Il faut que je te dise

Il faut que je te dise.
Tu n’es pas encore partie. Alors, timidement, j’en profite. Du bout des doigts, je fais s’abaisser le bout de mon crayon pour faire s’élever les souvenirs qu’à jamais nous partagerons.
Je ne connais de toi que ce que tu as bien voulu me dévoiler. Un passé est plus facile à cacher qu’à partager. Sûrement as-tu décidé de le dissimuler pour mieux partager ce que le présent nous offrait à chaque jour passé à tes côtés. Continuer la lecture